Découverte du théâtre contemporain pour la jeunesse

En milieu scolaire, en médiathèque, en bibliothèque …

Il s’agit de donner à entendre ce qu’est le théâtre pour la jeunesse qui s’écrit aujourd’hui. Ces lectures sont données par les artistes de la compagnie et pourront intégrer, si le désir s’en manifeste, des enfants ou des jeunes gens. On cherchera toujours à organiser des moments de restitution en public
Du théâtre, on ne connaît guère que Molière, Ionesco voire Beckett. Le théâtre actuel est encore moins étudié à l’école et dans les ateliers. Il apparaît que, pour les enseignant·e·s et pour les bibliothécaires ou documentalistes, il n’est pas aussi facile de lire une pièce de théâtre que de lire un roman et, de ce fait, il semble moins facile d’inviter les enfants à lire du théâtre que de les inviter à lire tel ou tel roman.
Outre que chacun·e n’est pas encore convaincu·e qu’il est possible de lire du théâtre sans passer à la mise en scène, les spécificités du genre semblent gêner ces lecteurs, et notamment la langue utilisée par les auteur·e·s. C’est aussi l’occasion de faire découvrir l’importance de l’engagement des auteur·e·s de théâtre dans les problématiques actuelles.

Lectures théâtralisées

Photo Axelle Carruzzo

Avec notre équipe artistique (comédien·e·s, constructeur·trice·s), nous élaborons des lectures théâtralisées de pièces pour la jeunesse écrites aujourd’hui. Dans un dispositif facilement transportable en établissement scolaire ou médiathèque et bibliothèque, nous élaborons une écriture visuelle qui tisse un dialogue avec le texte dramatique.

Nous constituons un répertoire que nous voulons au plus proche des problématiques de la jeunesse.

Lectures partagées

L’objectif de cette action est de mettre en œuvre la lecture théâtralisée d’une œuvre de théâtre contemporain, dans une fabrication partagée avec une metteure en scène et des comédien·ne·s. Elle se déroule le temps d’un cycle de rencontres/répétitions (6 séances d’au moins deux heures chacune) et aboutit à une ou plusieurs représentations publiques. Elle concerne une classe encadrée par l’enseignant·e (principalement de lettres). Toute la préparation se fait en  étroite  collaboration avec les  enseignant·e·s. À la suite de quoi, une sélection de 3 à 4 textes est faite à la classe et à l’enseignant·e, qui choisissent l’œuvre retenue.

La première répétition est consacrée à une lecture d’exploration où chaque jeune contribue. Elle permet aussi une exploration dramaturgique, une explication de contexte, des clés d’écriture, de vocabulaire et de contexte. Ensuite, le groupe prend la responsabilité de mener à bien plusieurs scènes en constituant des groupes de lecteur·trice·s.

Entre chaque séance, l’enseignant·e a la possibilité de prolonger, par des actions pédagogiques, les thématiques associées aux œuvres. Lors de la dernière répétition, 3 à 4 comédien·ne·s, professionnel·le·s rejoignent la classe pour un « bout à bout » de l’œuvre intégrale. Le lendemain est une journée banalisée qui permettra une répétition générale dans le lieu de représentation puis  la ou les représentations.
Enfin, nous veillons à donner des traces de notre venue et de notre travail commun en laissant à chaque élève un exemplaire de l’ouvrage, s’il est édité, et en organisant la venue d’une photographe pour des prises de vue lors de la journée banalisée.

© crédit photos Karine Granger ou Axelle Carruzzo